L’épreuve d’athlétisme avec passage de témoin

Communément appelé le relais en athlétisme, cette discipline est caractérisée par le passage d’un témoin entre les membres d’une équipe durant la course. De ce fait, cette épreuve requiert des enjeux collectifs, car elle est basée sur la coopération et la coordination des athlètes. En ce sens, il faut quatre coureurs pour pouvoir participer à une épreuve de relais.   

Règles et format de l’épreuve 

Comme évoqué plus tôt, le relais est une épreuve collective qui nécessite une équipe de quatre personnes. L’objectif est d’effectuer une course tout en étant équipé d’un relais que les athlètes vont se passer entre eux. De manière générale, les règles du relais consistent essentiellement à passer ce témoin aux membres de son équipe en respectant la zone de transmission spécifique. Par ailleurs, on peut trouver plusieurs formats d’épreuve de relais. Les plus courants sont le relais de 4 x 100 mètres, le relais de 4 x 200 mètres, le relais de 4 x 400 mètres, le relais de 4 x 800 mètres, ou encore le relais de 4 x 1500 mètres. Chaque membre de l’équipe effectue une course sur une distance définie et transmet le témoin à son coéquipier une fois arrivée dans la zone de passage, et ainsi de suite.  

Techniques de passage de témoin

Le passage de témoin est une étape essentielle durant une épreuve de relais. En effet, il peut être décisif sur la qualification ou encore sur la victoire d’une équipe. L’objectif est de pouvoir le transférer à son coéquipier, tout en maintenant le rythme durant la course et garder la bonne vitesse pour permettre à son équipe de gagner la compétition. Le passage du témoin doit être fluide, rapide et efficace. Que ce soit pour le porteur, celui qui passe le témoin, ou pour le receveur, celui qui reçoit, il faut adopter les bons gestes et les bonnes réflexes afin d’assurer une transmission correcte de ce bâton. Il est aussi important de maintenir une coordination précise et une bonne communication entre les équipes, notamment sur les techniques idéales pour le passage de témoin.

En outre, le passage de témoin doit obligatoirement se faire dans la zone de transmission définie sur la piste de course. Le non-respect de cette règle peut entraîner la disqualification immédiate de toute l’équipe. De ce fait, les coureurs doivent bien prendre connaissance de cette zone d’échange et en tenir compte pour être sûr de la respecter correctement.

Les grands moments dans l’histoire de l’épreuve

Le relais est une discipline importante dans les épreuves d’athlétisme. De ce fait, il est aussi marqué par de nombreux grands moments composés par des performances remarquables, des records du monde, des épreuves insolites et populaires.

Pour rappel, les épreuves de relais ont intégré les jeux olympiques en 1912, pour les athlètes masculins et en 1928 pour les athlètes féminins. Pour les épreuves de 4 x 100 mètres, le meilleur temps a été remporté par la Jamaïque durant les jeux olympiques de Londres en 2012. Avec le champion du monde Usain Bolt dans leur équipe, les Jamaïcains ont pulvérisé le record du monde avec 36 s 84. Durant cette même année, les records du monde pour les femmes ont été remportés par les États-Unis avec une performance exceptionnelle de 40 s 82.

Pour les épreuves de 4 x 400 mètres, le record du monde reste à ce jour la performance des États-Unis lors d’une course en plein air en 1993. L’équipe composée d’athlètes masculins ont terminé la course en 2 min 54 s 29. Pour les femmes, le meilleur temps revient à l’équipe de l’Union soviétique lors en 1988. Elles ont battu le record du monde avec une performance de 3 min 15 s 17.

La participation d’une équipe mixte dans les épreuves de relais a commencé en 2017 dans les compétitions classiques et en 2020 dans les jeux olympiques. En ce sens, le record du monde dans les courses de 4 x 400 mètres pour la catégorie mixte revient aux États-Unis avec 3 min 8 s 80.

Entraînement pour l’épreuve du relais

L’épreuve du relais nécessite une bonne préparation et des entraînements rigoureux. C’est obligatoire, notamment pour maintenir la vitesse et l’endurance de tous les athlètes, ou encore pour travailler sur la coordination, la communication et la pratique pour le passage du témoin. Étant une course qui implique de la force et de la vitesse, il est important de réaliser des séances d’entraînement régulières afin de maintenir la performance de toute l’équipe.

Le passage du témoin étant un élément clé dans la course de relais, un entraînement pratique est fondamental pour perfectionner cette étape de transmission. Les athlètes doivent se familiariser avec les différentes techniques de passage de témoin, dont les postures, la zone de transmission, la fluidité du mouvement, et plus encore.  

Les athlètes peuvent suivre des entraînements individuels, mais il faut également privilégier les entraînements en équipe. Ils permettent de travailler la communication et la cohésion, ce qui est idéale pour instaurer un meilleur esprit d’équipe.

Les aspects physiques et mentaux essentiels à développer

Comme toutes les épreuves d’athlétisme, le relais ou la course avec passage de témoin est aussi une discipline sportive qui développe à la fois des aspects physiques et mentaux. En effet, il requiert une bonne condition physique, de la force, de l’endurance ainsi que de la vitesse. Le relais est avant tout une course qui nécessite des entraînements physiques intenses et réguliers.

D’un autre côté, les athlètes doivent en parallèle développer des préparations mentales solides. Outre l’esprit d’équipe qui est la base essentielle de la réussite de cette épreuve, elle exige en plus une grande capacité à gérer les efforts, le stress, la concentration, et plus encore.

Les records et performances notables

Les records du monde des athlètes ne cessent d’évoluer au fil des années. Cela étant dit, nous pouvons noter quelques performances remarquables qui ont marqué l’histoire de l’épreuve avec le passage de témoin depuis son apparition jusqu’à présent.

DisciplinePaysAnnéeTemps
4 x 100 mètres – hommesJamaïque201236 s84
4 x 100 mètres – femmesÉtats-Unis201240 s 82
4 x 400 mètres – hommesÉtats-Unis19932 min 54 s 29
4 x 400 mètres – femmesUnion soviétique19983 min 15 s 17
4 x 800 mètres – hommesKenya20067 min 2 s 43
4 x 800 mètres – femmesUnion soviétique19847 min 50 s 17
4 x 1500 mètres – hommesKenya201414 min 22 s 22
4 x 1500 mètres – femmesKenya201416 min 33 s 58

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *